• Post published:novembre 17, 2020
  • Reading time:1 mins read
  • Post category:À Ottawa
Monsieur le Président, j’ai eu l’honneur de rencontrer les présidents de deux filiales de la Légion royale canadienne dans ma circonscription, et j’ai eu d’innombrables conversations avec des anciens combattants et des défenseurs de leurs droits qui ont attiré mon attention sur des enjeux cruciaux. Juste avant le jour du Souvenir, le gouvernement a remercié les anciens combattants de leur courage et de leurs sacrifices. Nous leur rendons hommage en portant des coquelicots une fois par an, et nous les laissons tomber le reste de l’année. Le nombre ahurissant de dossiers en attente et les milliers d’anciens combattants sans abri le montrent clairement.

Il existe un pacte moral, social, juridique et fiduciaire distinct entre le Canada et les membres actifs et retraités des Forces armées canadiennes. Le ministre des Anciens Combattants peut-il indiquer si ces obligations sont respectées par le gouvernement et préciser si, à la suite de l’annonce réjouissante d’un soutien aux organisations de vétérans, il prévoit accroître le soutien direct aux anciens combattants et à leur famille?