• Post published:novembre 19, 2020
  • Reading time:1 mins read
  • Post category:À Ottawa
Monsieur le Président, je tiens à célébrer le contenu canadien et à saluer l’excellente nouvelle série intitulée Trickster.

Il a été question que Netflix finance la programmation canadienne. Il semble que le gouvernement ait renvoyé la balle au CRTC. Le projet de loi prévoit que le CRTC traite les entreprises de radiodiffusion fournissant des services de nature semblable de façon équitable, mais il laisse au CRTC la possibilité de ne pas réglementer du tout Netflix et les services étrangers de diffusion en continu. Cette décision reviendrait entièrement à la discrétion du CRTC.

Compte tenu de l’inertie dont le CRTC a toujours fait preuve dans ce dossier, a-t-on raison de craindre que rien ne change?