• Post published:février 19, 2021
  • Reading time:1 min(s) read
  • Post category:À Ottawa

Droits des autochtones

Madame la Présidente, il y a exactement un an aujourd’hui, la Chambre organisait un débat d’urgence sur la lutte que menaient les Wet’suwet’en pour faire valoir leur droit inhérent à l’autonomie gouvernementale sur leur territoire ancestral. Le temps a passé, mais rien n’a changé. C’est maintenant au tour des gardiens de la terre du Nunavut de devoir défendre leurs droits et leur territoire, qui sont menacés par l’expansion de la mine Mary River. Une fois de plus, les Autochtones sont muselés et ignorés. Leur point de vue est déformé. Dernièrement, la ministre de l’Infrastructure a déclaré que le financement accordé par le gouvernement répondait pratiquement à une logique binaire: soit il fait augmenter les émissions, soit il les fait baisser. 
 
J’aimerais bien savoir de quel côté se situe le gouvernement, dans ce cas. Luttera-t-il contre la crise climatique ou fera-t-il seulement semblant? Respectera-t-il les droits des Autochtones et les conventions internationales, comme celle de l’ONU sur les droits des Autochtones, ou légifèrera-t-il de manière à faire oublier leur existence?